Expédition gratuite !

Adhésion de Vögele-Shoes à l'Initiative de conformité sociale de l'entreprise (Business Social Compliance Initiative, BSCI)

 

Vögele Shoes est engagée depuis 15 années dans les actions d'amélioration des conditions de travail en tous points entre producteurs et consommateurs.

Avant octroi de tout contrat à un fournisseur, Vögele Shoes exige de la part de celui-ci depuis déjà 1995, le respect des dispositions d'un „« Code de conduite »“ interne confirmé par la signature de ce dernier, qui englobe, sous une forme abrégée, les règles de l'Organisation internationale du travail (OIT) avec certaines normes minimales relatives à l'environnement et certaines substance polluantes.
Le contrôle périodique (audit) sur site faisait partie des éléments importants du contrôle qualité interne. Une violation du Code a conduit / conduit toujours et inévitablement à une détérioration des relations contractuelles.

Vögele Shoes a pris la décision de rejoindre la BSCI pour plusieurs raisons :

  • La BSCI, en tant qu'institution, s'est affirmée et fortement imposée grâce à l'efficacité de sa structure organisationnelle.
  • Par l'intermédiaire de la BSCI, les contrôles sur site peuvent être effectués à des fréquences sensiblement supérieures, comme si ceux-ci avaient été exécutés par Vögele Shoes elle-même.
  • La fiabilité de ce concept, largement étayé, a, tant auprès des fournisseurs que des consommateurs, substantiellement plus d'impact que leur propre Code de conduite.

Celui de la BSCI a été transmis aux fournisseurs de Vögele Shoes à partir du 01/01/2013. La confirmation écrite du respect des exigences du Code de conduite de la BSCI vaut dès lors condition sine qua non pour ce qui concerne l'attribution de marchés.

 

Organisation de la BSCI

L'Initiative de conformité sociale de l'entreprise (Business Social Compliance Initiative, BSCI)... …

  • regroupe plusieurs grandes entreprises du commerce de détail
  • vise à instaurer des conditions équitables pour l'ensemble des acteurs de la chaîne d'approvisionnement concernés
  • implique un véritable engagement sur le terrain, y compris la formation des fournisseurs,
  • et compte aujourd'hui plus de 1 000 membres

Le propre Code de conduite de la BSCI a été élaboré d'après le modèle des dispositions des conventions en vigueur reconnues sur le plan international.

  • L'Organisation internationale du travail (OIT)
  • La Déclaration universelle des droits de l'Homme des Nations Unies
  • La Convention des Nations Unies relative aux droits de l'enfant
  • La Convention relative à l’éradication de toute forme de discrimination envers les femmes

D'après les principes énoncés dans le Code de conduite de la BSCI, les lois et réglementations en vigueur des pays concernés doivent s'appliquer aux entreprises qui fabriquent pour le compte des membres de la BSCI. S'y ajoute le respect des législations en matière de conditions et horaires de travail, discrimination, environnement, liberté de réunion, logement, salaires, travail des enfants et travail forcé.

Les fournisseurs doivent, de plus, s’assurer que le Code de conduite est également observé par leurs sous-traitants.

L'un des objectifs de la BSCI consiste à ramener la multiplication des contrôles fournisseurs à des niveaux acceptables, tandis qu'un seul audit auprès de plusieurs clients - tout en suivant la même trame - reste valable.

En savoir plus sur la BSCI.

 

Audit

  • Les audits fournisseurs sont effectués par des sociétés d'audits accréditées par la BSCI pour le compte de Vögele Shoes ou par d'autres membres de la BSCI.
  • Les audits sont réalisés sur la base d'un questionnaire uniforme, dont les données, saisies dans la base de données centrale de la BSCI, sont accessibles à tous les membres de l'organisation. Cette procédure d'audit permet ainsi au fournisseur de mieux compenser les manquements au cours des contrôles. La BSCI assure donc le respect absolu des normes minimales dans leur ensemble.
  • Un délai de 12 mois suivant l'audit est accordé au fournisseur pour apporter les corrections nécessaires, qui seront réexaminés au cours d'un nouvel audit.
  • Pour l'aider à satisfaire aux obligations résultant de la non-conformité, le fournisseur reçoit des informations concrètes.
  • L'attribution de marchés cesse, dès lors que le fournisseur ne parvient pas à satisfaire aux obligations imposées par le nouvel audit.

 

N'hésitez-pas à nous contacter, pour tout renseignement complémentaire. E-mail : customerservice@voegele.com